Skip to content

‚Noise‘

Stimmen und Geräusche des Nordens bei François Rabelais

Jörg Dünne


Pages 37 - 49



Résumé: ‚Noise‘. Voix et bruits du Nord chez François Rabelais. La présente contribution a pour but de « chercher noise » dans les écrits de François Rabelais, notamment dans un épisode bien connu du ‚Quart livre‘, à savoir les « paroles gelées » (ch. 55 et 56). En s’inspirant des écrits de Michel Serres, cette recherche mène de l’ancien français et du bruit des batailles dans la littérature médiévale, dont on trouve un écho lointain dans la « grosse et felonne bataille » chez Rabelais, à la théorie de l’information du XXe siècle, où la notion de ‚noise‘ (en anglais) permet de décrire les sons (et non seulement les voix humaines) stockés dans les « dragée[s] perlée[s] » inventées par Rabelais. Cette double approche, qui relie l’histoire littéraire à l’histoire des médias, permet non seulement de décrire la naissance du sens chez Rabelais à partir du milieu ambiant de la mer glaciale qui fait fonction de dispositif de stockage, mais elle propose aussi un complément à une autre approche similaire aux textes de Rabelais qui privilégie la tension entre l’oral et l’écrit.

Share


Export Citation