Skip to content

Die Grenzen galanter Täuschung

Die Grenzen galanter Täuschung: ‚tromperie‘ und Identität in Molières ‚Amphitryon‘ (1668)

Hendrik Schlieper


Pages 85 - 101



Cette étude se situe dans la recherche dédiée à la galanterie du XVIIe siècle fran‡ais et se focalise sur la conception galante de la tromperie. Dans le cadre de la galanterie, la tromperie est vue comme un principe régulateur de l`interaction sociale en général et des relations amoureuses entre les sexes en particulier – d`où lidée dune ´civilité mensongère` de Madeleine de Scudéry. En même temps, c`est à travers les limites d`une telle ´tromperie galante` que la galanterie se définit.
La lecture d`Amphitryon (1668) de Molière, proposée sur cet arrière-plan, révèle que cette comédie peut être interprétée comme une mise en scène de la tromperie galante et de ses limites. Dans cette perspective, le mariage d`Alcmène et d`Amphitryon peut être conçu comme un mariage d`amour galant. C`est pourquoi Jupiter narrive à séduire Alcmène qu`en prenant l`apparence de l`´amant-mari` galant Amphitryon. De surcroît, cette tromperie est liée à une problématique didentité: en amenant Alcmène à différencier l`amant du mari, Jupiter vise à sa reconnaissance en tant qu`amant -- et c`est-à-dire en tant qu`individu. Il subit un échec car Alcmène, parfaite épouse galante, n`est ni disposée à ni capable de faire cette différence.
Cet échec et les conséquences de la tromperie du père des dieux pour Alcmène et Amphitryon ont certainement un effet comique considérable. En même temps, l`exemple négatif du faux galant Jupiter fait voir les limites du tolérable. C`est ainsi que la comédie moliéresque participe à la définition de la galanterie et à la transmission des idées de l`amour, du mariage et de l`identité féminine et masculine propres à l`ethos galant.

Share


Export Citation